LeBulletin Altitude

4 façons de profiter de la vue à Rio de Janeiro

Découvrez les meilleurs sites d’où admirer les panoramas les plus spectaculaires en ville.

La Suite

Photo gracieuseté de La Suite

La Suite

La vue : Le Morro Dois Irmãos (« la colline des deux frères ») et l’océan
L’heure idéale pour y déjeuner : au lever du jour

Prenez le soleil matinal et un petit-déjeuner sur la terrasse de cet hôtel offrant une vue spectaculaire sur la plage de São Conrado, le Morro Dois Irmãos et l’océan. (Assurez-vous de réserver une table au préalable.) C’est de ce luxueux établissement de sept chambres situé dans les hauteurs de Joá, à 20 minutes à pied de la Praia de Joatinga, une plage isolée souvent déserte en semaine, que le photographe Mario Testino a croqué certains des clichés de son ouvrage MaRIO DE JANEIRO, paru chez Taschen. Depuis l’ultrachic Black Suite de 1600 m2 dotée d’une terrasse privative, on a une vue de la ville à 180°.

Deltaplane depuis la Pedra Bonita

Deltaplane depuis la Pedra Bonita

La vue : Rio à vol d’oiseau
L’heure idéale pour décoller : le matin

Depuis 1987, Ricardo Hamond a pris son essor en tandem plus de 12 000 fois. Il organisera le transport en navette depuis votre hôtel, puis vous conduira jusqu’au sommet de la Pedra Bonita, un roc de 517 m s’élevant au-dessus de la forêt tropicale du Parque Nacional da Tijuca, face à l’océan. Après une initiation au deltaplane, vous sauterez dans le vide et volerez environ dix minutes. Si les vents collaborent, vous atteindrez une altitude de plus de 700 m (c’est plus haut que le Corcovado). La Pedra da Gávea, le Pain de Sucre, la forêt de Tijuca et les plages d’Ipanema, de Leblon et de São Conrado s’offriront à votre vue.

Restaurant Mauá

Photo de Thales Late, gracieuseté du Museu de Arte do Rio

Restaurant Mauá

La vue : la baie de Guanabara, le pont Rio-Niterói, le centre-ville et le port
L’heure idéale pour y manger : le midi

Ouvert l’an dernier sur la Praça Mauà, le Museu de Arte do Rio (MAR) est l’un des meilleurs endroits où mesurer l’ampleur des transformations de ce secteur en pleine effervescence. De la terrasse du Mauà, le resto du musée où le chef Marcones Deus propose un menu d’inspiration bahianaise (crevettes en sauce au fruit de la passion, tapioca croustillant et riz crémeux au queijo coalho, un fromage à pâte ferme), on voit le centre-ville où se mêlent gratte-ciel et maisons patrimoniales. Sur la gauche, vous apercevrez le Musée de Demain, l’œuvre du célèbre architecte Santiago Calatrava, dont la coque ressemble à un vaisseau spatial prêt à décoller au-dessus de la baie de Guanabara d’une rampe de lancement que serait le pont Rio-Niterói.

Bar dos Descasados

Photo gracieuseté de Santa Teresa Hotel

Bar dos Descasados

La vue : les collines de Rio
L’heure idéale pour y prendre un verre : au coucher du soleil

Un canapé-lit vous attend sur la terrasse sur le toit de l’hôtel Santa Teresa, membre Relais & Châteaux, où vous pourriez jouer du coude avec Alanis Morrissette, Jack Johnson et d’autres vedettes qui y descendent chaque fois qu’ils donnent un spectacle à Rio. Soyez-y tôt les vendredis et samedis – l’apéro commence à 19 h – pour admirer le coucher de soleil sur les arbres en fleurs des collines cariocas et les habitations colorées du XIXe siècle. Commandez un cocktail de la mixologue Caroline Ramos, tel le Zacapito (rhum Zacapa, jus d’ananas, menthe), pour faire glisser des croquettes de jambon de Parme trempées dans du chimichurri.