LeBulletin Altitude

6 raisons d’explorer Marseille cet été

Entre virée dans les îles et escapades provençales, voici six bonnes raisons de visiter la grande ville portuaire du sud de la France.

Pour l’amour de la compétition

Le Défi de Monte Cristo

Défi de Monte-Cristo (Photo : Richard Leboz)

Désignée capitale européenne du sport, Marseille sera l’hôte, en 2017, de plusieurs championnats nationaux, européens et internationaux tels que la Coupe du monde de planche à voile, en avril, et l’étape contre la montre du Tour de France, en juillet. Certaines compétitions sont ouvertes aux amateurs. Ainsi, les nageurs d’endurance pourront participer au Défi de Monte-Cristo, qui se tiendra du 23 au 25 juin, à l’occasion duquel plus de 3000 concurrents transportés par bateau au château d’If gagneront, comme le héros du roman, la rive de Marseille à la nage. Sur la terre ferme, le Mondial La Marseillaise à pétanque réunira, du 2 au 7 juillet, les adeptes du populaire jeu de boules. Soyez parmi les 15 000 femmes, hommes et enfants qui fouleront les terrains du verdoyant parc Borély.

Pour manger un des meilleurs couscous de France

Le Femina Chez Kachetel

Le Femina Chez Kachetel

La ville compte plusieurs restaurateurs nord-africains qui concoctent des plats aux mille saveurs. Institution datant de 1921, le Femina Chez Kachetel sert une cuisine algérienne, dont un couscous berbère à base d’orge plutôt que de semoule de blé. Dans le quartier de Belsunce, le resto tunisien Sur le pouce propose pour sa part une cuisine d’une délicieuse simplicité, dont un couscous aux jarrets d’agneau rôtis au four et aromatisés aux herbes et à l’ail. Les convives en appétit pourront commander une portion supplémentaire du couscous et des légumes (carottes, navets, pois chiches et chou vert) qui accompagnent les plats. La Fontaine, un autre resto tunisien, est reconnu pour ses fruits de mer méditerranéens servis avec couscous et légumes. Essayer le poulpe (pensez alors à téléphoner pour commander) ou la dorade grillée.

Pour prendre l’apéro sans se presser

Le Capian de l’Intercontinental

Le Capian de l’Intercontinental

On connaît le penchant des Marseillais pour l’apéro qui, souvent, se prolonge jusqu’à 21 h (surtout en été). Au pays du pastis, de nombreuses autres boissons alcoolisées peuvent aussi se siroter. Asseyez-vous à la terrasse du bar Le Capian de l’Intercontinental, dans le Vieux-Port, avec vues sur la basilique Notre-Dame de la Garde, et optez pour un Daviel maison (pastis, litchi, jus de fraise, champagne). Ou montez au balcon-terrasse du cabaret rétro La Caravelle pour boire un mojito en grignotant des olives et des crostinis aux fruits de mer. On y présente des concerts de jazz à 21 h, les mercredis et vendredis. À La Part des Anges, les vins au verre sont à bon prix, ce qui vous donnera le loisir de savourer la syrah d’une Costière de Nîmes, tout près, ou un riesling d’Alsace, plus au nord. Accompagnez votre cru d’un plat de charcuteries, et achetez une bouteille en partant.


À DÉCOUVRIR:

150 choses à faire à Ottawa pour souligner le 150e anniversaire du Canada

5 des plus beaux sanctuaires du japon

5 VINS CANADIENS AU SECRET BIEN GARDÉ


Pour être dans un bouillon de culture

Le Festival de Marseille

Le Festival de Marseille

Du 15 juin au 9 juillet, le 22e Festival de Marseille offre danse, théâtre, musique, cinéma, installations, performances et rencontres avec des créateurs. Avec pour mission d’être au diapason de la ville, le festival cherche à favoriser les échanges entre personnes, villes et disciplines par le biais des pratiques artistiques actuelles. Cette année, l’Afrique du Sud et des artistes de Berlin, de Beyrouth et de Rio de Janeiro seront à l’honneur.

Pour faire une virée dans les îles

L’archipel du Frioul

L’archipel du Frioul

Prenez la navette de 30 minutes entre le quai de la Fraternité, dans le Vieux-Port, et l’archipel du Frioul, dont les quatre îles ne sont qu’à quelques kilomètres de Marseille. Explorez Pomègues et Ratonneau (reliées par une digue) en tramway ou parcourez à pied les sentiers menant aux plages de baignade de sable et de galets qui offrent des vues spectaculaires de la côte en calcaire et de la ville. À quelque 20 minutes de marche du port, couru pour ses restos et ses bars, la calanque de Saint-Estève séduit par sa claire eau turquoise et sa vie marine. Les férus d’histoire aimeront les forts anciens et l’hôpital Caroline de 1828, en cours de restauration.

Pour faire une excursion au cœur de la Provence

Festival d’Avignon

Festival d’Avignon (Photo : Christophe Raynaud de Lage)

Visiter Marseille, c’est découvrir la Provence, pays du vin, de la lavande et des ruines romaines. Faites une excursion d’une journée à Orange, à une heure de route de Marseille. Le festival des Chorégies d’Orange présente récitals et opéras tout l’été au Théâtre antique (le mieux préservé d’Europe). Vous pourrez aussi admirer le théâtre romain haut de 37 m et toute la ville depuis le parc public de la colline Saint-Eutrope, qui domine la cité. Également à une heure de Marseille, Avignon est bien sûr célèbre pour le pont médiéval tronqué de Saint-Bénezet – le pont d’Avignon de la chanson de notre enfance –, mais aussi pour son festival (du 6 au 26 juillet). On y présente cette année 300 performances, pièces de théâtre, films et circuits pédestres. Le site de choix pour assister à un spectacle est la Cour d’honneur de 2000 places du Palais des papes, monument gothique et lieu de résidence, dans les années 1300, de neuf papes sur une période de plus de 70 ans.