7 conseils pour acheter un vélo de ville

Voici les recommandations de deux des meilleurs concepteurs de bicyclettes d'Amsterdam.

Comptant plus de vélos que d’habitants (quelque 881 000 bicyclettes pour 810 000 personnes), pas étonnant qu’Amsterdam pédale vite en matière de mobilité urbaine. Pour pallier le manque d’espaces de stationnement, la capitale hollandaise a récemment annoncé qu’elle construira un garage partiellement sous-marin ainsi que deux îles artificielles pour accueillir ses montures. Et avec 57 % de cyclistes, la métropole en connaît un rayon sur l’achat du vélo idéal.

Nos experts

VANMOOF: les avant-gardistes
En 2009, les frères Ties et Taco Carlier ont fondé Vanmoof, une marque de vélos qui bonifie l’expérience des cyclistes grâce à des innovations comme le géonavigateur GPS et l’éclairage intégré au cadre des bicyclettes.

ROETZ-BIKES: les écolos
Heureux mariage de pièces neuves et d’anciens cadres soigneusement sélectionnés, les vélos Roetz-Bikes ont été lancés en 2011 par Mark Groot Wassink et Tiemen ter Hoeven. La mission des deux fondateurs? Recycler une partie du million de bicyclettes qu’on jette chaque année aux Pays-Bas.

1) Réfléchissez avant d’acheter

Déterminez l’usage que vous ferez de votre bicyclette. Si c’est pour vous déplacer sur le réseau urbain, un vélo de ville est un bon choix, car le siège est confortable, et vous permet d’être assis bien droit. Assurez-vous qu’il soit muni d’un protège-chaîne intégré pour ne pas salir vos vêtements.

2) Optez pour le bon matériau

Les cadres en acier sont très rigides; par conséquent, l’énergie qu’on dépense en pédalant n’est pas perdue. (Un cadre en aluminium peut ployer lorsque soumis à une forte torsion.) Et comme la rouille se forme toujours sur les accessoires et les boulons, assurez-vous qu’ils soient en alu et en inox de bonne qualité.

3) Soyez à la hauteur

C’est la longueur des jambes qui déterminera la hauteur de votre cadre. En position d’arrêt, seuls vos orteils devraient toucher le sol. En roulant, lorsque la pédale est parallèle au sol, votre jambe devrait être complètement détendue.

4) Passez à la vitesse supérieure

En ce moment, la mode est aux vélos à vitesse unique, parce qu’ils sont faciles à entretenir. Ils sont parfaits pour une ville plane, mais en terrain plus pentu, il vaut mieux disposer de cinq à sept vitesses.


À DÉCOUVRIR:

Comment acheter le parfait complet

Conseils pour sélectionner un bon champagne

Jouez au tennis comme un pro


5) Gonflez à bloc

Certains cyclistes préfèrent les vélos rétro à grandes roues; ils optent donc pour des 26 ou des 28 po. En ville, un tel diamètre n’est pas nécessaire, et des roues de 18 ou 20 po font parfaitement l’affaire. Et rappelez-vous que si vos pneus ne sont pas suffisamment gonflés, vous y perdrez en vitesse. Assurez-vous que votre manomètre indique au moins 30 psi.

6) Soyez bien en selle

Offrez-vous une selle en cuir. Oui, elle coûtera plus cher, mais elle fera corps avec vous (comme de bonnes chaussures) et durera beaucoup plus longtemps. Couvrez-la quand il pleut et fixez votre siège avec un système antivol: les selles de qualité sont recherchées par les voleurs.

7) Évitez de tourner les coins ronds

Investissez dans un bon cadenas. Il faudra débourser au moins 10 % de la valeur de votre bicyclette (fiez-vous à des marques du genre ABUS ou Kryptonite). Bien que résistants, les cadenas en U ne s’attachent pas aisément partout. Optez plutôt sur une chaîne de qualité, plus polyvalente.