LeBulletin Altitude

Conseils futés pour globe-trotteurs avertis

L’expert en méditation et fondateur d’Headspace, Andy Puddicombe, vous donne six suggestions simples pour rendre vos voyages plus agréables.

1. SE RÉSERVER DE VRAIS MOMENTS DE CALME

Quand on voyage, on a généralement de longues périodes d’attente. Nous sommes nombreux à vouloir abattre plusieurs tâches en même temps en pensant que cela nous rendra plus efficaces et heureux. Je préfère éviter de consulter mes courriels en lisant le journal ou en avalant un sandwich et prendre conscience de ce qui se passe autour de moi. S’isoler est parfois tentant, mais le fait de s’asseoir dans un aéroport et d’observer le va-et-vient environnant permet de se sentir partie d’un tout. Plus on est conscient, plus on est en symbiose avec le monde.

2. RÉDUIRE SA PRÉSENCE SUR LES MÉDIAS SOCIAUX

En déplacement, je ne consulte les médias sociaux que de six à huit fois par jour, pour répondre aux questions des membres de la communauté Headspace. Je prends aussi cinq minutes pour m’informer des actualités, puis je range mon appareil. Accéder intentionnellement aux médias sociaux n’est pas un problème en soi; mais cela devient malsain quand on ne peut s’en empêcher et qu’on navigue par automatisme.

3. MÉDITER

La méditation, ce n’est pas seulement s’asseoir 10 ou 15 minutes en silence. C’est une pratique qui a un effet sur le reste de la journée. Voyager peut être stressant, et le fait de commencer la journée en méditant peut nous rendre plus calme et alerte dans une situation éprouvante.


À DÉCOUVRIR:

Bien manger : Comment faire des choix d’aliments santé en voyage

Conseils pour le décalage horaire : comment optimiser son sommeil en voyage


4. REGARDER AUTOUR DE SOI

Je parie que la plupart des voyageurs d’affaires (dont moi, à l’occasion) n’ont pas la moindre idée du trajet qu’ils ont parcouru entre l’aéroport et leur hôtel. C’est un sacré défi de ne pas consulter ses courriels à peine installé dans un taxi. Nous sommes nombreux à nous couper du monde, surtout aux endroits où nous allons souvent. Pourtant, il est bon de prendre le pouls d’une ville, ne serait-ce que quelques minutes. Regardez par la fenêtre le paysage et les visages de ceux que vous croisez, et suivez le trajet. Tout cela n’est possible que si vous levez les yeux de votre téléphone.

5. MARCHER

À bord d’un véhicule Uber, Lyft ou d’un taxi, il est très facile de se déplacer de l’aéroport à l’hôtel et de l’hôtel au bureau sans véritable contact avec l’extérieur. Sitôt arrivé à l’hôtel, je dépose mes bagages dans ma chambre et je sors marcher de 15 à 20 minutes. Marcher me permet de rester en santé et en forme, mais aussi de me situer et d’apprécier le lieu où je me trouve.

6. PRENDRE DES NOTES

Tout le monde n’aime pas tenir un journal. Je recommande néanmoins d’avoir un carnet de notes à son chevet pour inscrire, avant de s’assoupir, trois choses qu’on a aimées dans sa journée. Il peut s’agir de détails, comme le fait de n’avoir eu aucun feu rouge en route pour sa destination. Quand on se sent bousculé ou débordé, on se construit un récit qui nous prédispose au stress. Prendre le temps de s’intéresser aux moments agréables, c’est couper court à ce récit et créer un sentiment nouveau. Le sommeil n’en est souvent que plus réparateur.

L’application de méditation Headspace est offerte dans le système de divertissements à bord d’Air Canada.