Journée parfaite à Nice

Entre une bouchée dans un resto étoilé Michelin et une immersion dans le pop art, voici comment passer une journée de rêve dans cette ville de la Côte d’Azur.

10 h

Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain

Photo : MAMAC / Muriel Anssens

Évitez les foules des célèbres musées Matisse et Chagall, et allez au Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain. Les passerelles ondulantes, telles des vagues, offrent une vue plongeante sur le rouge des toits de tuile, le brun-vert des collines, les couleurs sorbet des maisons et l’azur de la Méditerranée. Les salles aux niveaux inférieurs sont tout aussi colorées, avec des œuvres exceptionnelles comme Diamond Dust Shoes (1980) d’Andy Warhol, la sculpture molle Shrimps on Fork (1965) de Claes Oldenburg, ainsi qu’une salle entière consacrée à Yves Klein, le maître du bleu.

Promenade des Arts, 33-4-97-13-42-01, mamac-nice.org

13 h

Hi Beach

Les admirateurs de Matali Crasset, figure emblématique du design français, reconnaîtront au Hi Beach, club de plage proposant transats et parasols, les couleurs vives d’un terrain de jeu et les formes futuristes qu’elle privilégie. Choisissez parmi les trois espaces-plage selon vos envies : Hi Energy (avec bar et musique), Hi Relax (tout en détente) et Hi Play (pour les familles, avec location de structures aux airs de tente que les enfants adoreront). Au menu, international, sushis et sashimis, merguez d’Afrique du Nord et burger franco-américain avec foie gras, bien sûr.

47, promenade des Anglais, 33-4-97-14-00-83

16 h

la Maison Auer

Pour des produits typiques de Nice, arpentez la rue Saint-François-de-Paule, passé le vénérable opéra, et explorez les boutiques à l’ancienne. Sous ses lustres et chérubins sculptés, la Maison Auer regorge de fruits confits, caramels au beurre salé, nougat blanc et autres confiseries (à voir : la discrète arrière-boutique, où ganaches et pralines sont de véritables bijoux). On passe du sucré au salé chez Nicolas Alziari, dont les oliveraies toutes proches fournissent l’ingrédient de base pour tapenades, huiles grands crus et savons. La parfumerie Molinard possède elle aussi ses propres jardins et installations de production près de Nice, et les parfums, huiles de massage, savons liquides et autres préparations florales de la boutique sont fraîchement sortis de l’atelier.

Maison Auer, 7, rue Saint-François-de-Paule, 33-4-93-85-77-98, maison-auer.com
Nicolas Alziari, 14, rue Saint-François-de-Paule, 33-4-93-62-94-03, alziari.com.fr
Molinard, 20, rue Saint-François-de-Paule, 33-4-93-62-90-50, molinard.com

21 h

Flaveur

Les frères Gaël et Mickaël Tourteaux ont ouvert leur réjouissant petit restaurant, Flaveur, en 2009, et obtenu une étoile Michelin deux ans plus tard grâce aux touches inattendues qui imprègnent chacun des plats de leurs menus dégustation. Jugez-en : du riz collant liquéfié donne à une mini-saucisse de confit de canard une légère nuance sucrée, alors que des croustilles sont mixées en une espuma dont le velouté sublime les morceaux de dorade qu’elle nappe. Surprise ultime : une pincée de poivre noir du Kerala sur un cube de chocolat noir Valrhona.

25, rue Gubernatis, 33-4-93-62-53-95, flaveur.net

Minuit

l’Hôtel Nice Excelsior

Photo : Groupe Maranatha

La majestueuse façade Belle Époque de l’Hôtel Nice Excelsior cache une rénovation ludique, terminée l’an dernier, sur les thèmes du voyage et de l’histoire. À chaque étage sa palette de couleurs et son ambiance inspirée d’un moyen de transport rétro (bateau, train, automobile et avion à hélices), ses images agrandies pleine hauteur d’anciennes cartes postales et ses peintures murales reproduisant des croquis de scènes de vacances dans la ville, de l’illustrateur Frédéric Arnold. Avec la gare à deux pas, vous pouvez vous rendre en un éclair à Monte-Carlo pour une autre journée parfaite.

19, avenue Durante, 33-4-93-88-18-05, excelsiornice.com