L’escale: Pékin

Des meilleurs mixologues en ville à un magasin de luxe conçu par deux membres Air Canada Altitude, voici cinq façons de voir Pékin lors de votre prochaine escale.

Pour séjourner: The Opposite House

The Opposite House

Situé dans le quartier animé de Sanlitun, l’Opposite House surpasse les cinq-étoiles habituels avec son excellent service personnalisé et son décor spectaculaire conçu par l’architecte japonais Kengo Kuma. La piscine en inox de 22 m est baignée d’une lueur quasi surnaturelle, alors que les chambres déclinent palette de blancs, murs en ardoise et panneaux de bois blonds. Réservez une table au nouveau Jing Yaa Tang, temple du canard laqué, ouvert en collaboration avec le restaurateur Alan Yau (qui dirige le célèbre Hakkasan de Londres).

11 Sanlitun Rd., theoppositehouse.com

Pour boire un verre: Ichikura

Ichikura

Avec sa devanture en néon façon Las Vegas et ses spectacles acrobatiques, le Chaoyang Theater est loin de faire dans la subtilité. Beaucoup moins tape-à-l’œil, l’escalier qui longe la façade est de l’immeuble mène à l’un des secrets les mieux gardés de Pékin. Derrière le long bar éclairé de façon théâtrale, qui tranche avec l’éclairage tamisé du reste de l’Ichikura, officient certains des meilleurs mixologues en ville: méthodiques, bilingues et parfaitement versés dans l’art du martini. Une fois votre cocktail en main (verre en cristal, glace concassée), allez-y mollo: avec une sélection de plus de 500 spiritueux, vous serez obligé de vous lever pour passer en revue toutes les bouteilles.

36 Dong Sanhuan Bei Lu, 10-6507-1107

Pour manger: Lost Heaven

Lost Heaven

Bien qu’il soit situé dans l’ancienne ambassade des États-Unis, tout près des tonitruants haut-parleurs de la place Tiananmen, ce resto vous réserve un accueil chaleureux et typiquement asiatique, avec des hôtesses vêtues de soie brodée (à la manière des costumes folkloriques du Yunnan). Le menu emprunte la route des saveurs qui relie la Birmanie au Tibet: crêpes aux fines herbes sauvages et trempette aigre-douce; morue fraîche cuite à la vapeur dans une feuille de bananier et nappée d’une sauce aux haricots noirs; porc émincé enveloppé dans de la laitue. Après le repas, passez au Distillery Bar, niché dans l’éblouissante House of Johnnie Walker voisine, pour siroter un whisky millésimé.

23 Qianmen Dong Da Jie, lostheaven.com.cn

Pour magasiner: Lane Crawford

Lane Crawford

L’audacieux concept de cette succursale de grand magasin est l’œuvre des Torontois George Yabu et Glenn Pushelberg, directeurs de la firme de design Yabu Pushelberg et membres du programme million de milles Altitude. Le duo a créé un écrin de verre et d’acier dont l’aménagement se moque des angles droits. Cette mise en scène est sublimée par toutes les marques proposées ici: Armani, Alexander McQueen, Lanvin, Neil Barrett, et autres Raf Simons sont présentées dans divers espaces (décontractés ou habillés), où les accessoires défilent sur des tapis roulants et où une armée de vendeurs dévoués et de stylistes personnels sont à votre service. En prime, l’endroit est ouvert jusqu’à 21h30.

Seasons Place, 2 Jinchengfang St., lanecrawford.com

Pour se baigner: piscines de l’hôtel Emperor Quianmen

piscines de l’hôtel Emperor Quianmen

C’est dans d’anciens bains publics au sud de la place Tiananmen que s’est installé cet hôtel-boutique à la thématique aquatique, qui possède la seule piscine sur un toit en ville. Et c’est du sérieux: du bassin de 84 mètres carrés, en porte-à-faux au-dessus de l’atrium du hall, se déverse une spectaculaire chute de 15 m, signée par le Canadien Dan Euser (concepteur d’une partie des pièces d’eau du musée du 11 septembre à New York). Procurez-vous un laissez-passer de trois heures afin de profiter de la piscine et du Shang, le bar à cocktails de l'endroit. Sinon, visitez le nouvel Emperor SPA by L’Occitane, qui possède ses propres bassins.

87 Xianyukou, en.theemperor.com.cn