Voyages d’affaires et d’agrément : comment en profiter pleinement 

Envie de découvrir ce qui se passe à l’extérieur des salles de réunion? Voici comment profiter pleinement de vos virées d’affaires.

Aujourd’hui, les sphères personnelle et professionnelle se chevauchent couramment et près de la moitié des voyageurs de la génération millénaire veut concilier travail et tourisme. Nous avons demandé à Andrea Zoellner, bourlingueuse et pro du WordPress en quête de la moindre occasion de conjuguer voyage d’affaires et d’agrément, de nous donner cinq astuces pour tirer le meilleur parti de son temps libre en déplacement.

1. Planifier

« La meilleure façon de vous assurer de voir autre chose que les murs d’une salle de réunion, c’est de faire des recherches avant votre départ. Renversez la tendance qui veut qu’on choisisse un hôtel tout près du centre des congrès : prenez plutôt une chambre dans un quartier unique et animé. J’aime me documenter sur les quartiers cool des villes où je voyage, comme Pearl District, à Portland, ou Fishtown, à Philadelphie. Je profite alors de mes temps libres pour me promener dans le secteur, m’arrêter dans un petit café ou découvrir les attraits du coin. »

2. S’équiper

« Je ne suis pas du genre à me charger quand je voyage, mais je me suis acheté un support à ordinateur Roost ainsi qu’un clavier et une souris (je recommande la Logitech MX Master, très ergonomique). Cela me permet d’aménager un coin bureau confortable dans n’importe quelle chambre d’hôtel ou espace de travail partagé. Ça m’aide à être plus productive et, ainsi, à écourter mes journées pour explorer la ville où je me trouve. »

3. Trouver des partenaires

« Si vous connaissez des gens au salon ou au congrès auquel vous participez, proposez-leur d’aller prendre une bouchée ou un café dans un lieu d’intérêt que vous aurez préalablement sélectionné. Ou si vous devez rencontrer des clients, choisissez un endroit stratégique, dans un café à proximité d’un musée que vous voulez visiter, par exemple. Ou encore, prenez rendez-vous dans un quartier que vous désirez explorer et demandez à votre client de vous recommander les choses à voir dans les alentours. »


À DÉCOUVRIR:

À VOIR À BORD EN AVRIL

LE MEILLEUR DE L’ÉQUIPEMENT DE VOYAGE EN 2018

LE MONDE VU PAR LES PATINEURS TESSA VIRTUE ET SCOTT MOIR

8 items de voyage dans la valise des designers canadiens


4. Choisir la mobilité

« Mon sentiment de liberté en voyage dépend surtout de la facilité que j’ai à me déplacer. Si je suis dans un endroit isolé, comme un hôtel d’aéroport, je loue une voiture pour me rendre aux endroits qui sont sur ma liste lorsque j’ai quelques heures de répit. Dans une ville comme Kansas City, faite de petits quartiers qui ne sont pas reliés les uns aux autres, une voiture s’impose. Mais dans la plupart des cas, avec un peu de recherches au préalable, il est facile d’utiliser les transports en commun ou encore, et c’est ce que je préfère, de marcher. »

5. Recharger ses batteries

« Le simple fait de voyager est éreintant. Avec les responsabilités et le stress liés au travail, ça peut être pire encore. Prendre soin de soi est d’autant plus important. En voyage d’affaires, j’essaie de m’accorder des périodes de repos aussi souvent que possible, en prenant un bain, en allant au spa de l’hôtel ou en m’assurant de passer une bonne nuit de sommeil. Il faut s’écouter pour ne pas brûler la chandelle par les deux bouts. »